Pourquoi se faire masser régulièrement ?

Effets sur la musculature

Souvent nous allons nous faire masser quand nous avons mal et que nous n’en pouvons plus. Le massage fait son effet, permet de détendre mais il se peut que vous ne vous sentiez pas tout à fait libéré. Des tensions subsistent ou se réinstallent rapidement.
Le massage dans ce contexte reste assez superficiel. Les tensions et douleurs sont fortes et empêchent le travail en profondeur.
Se faire masser régulièrement permet de délier les tensions qui s’installent au fil des jours, en activant les différentes circulations (énergétique, lymphatique, sanguine), levant les blocages et stagnation et permettant une meilleure élimination des déchets et irrigation et oxygénation de nos tissus. Un travail régulier des zones de tension permet une libération couche par couche, avec un effet plus profond et donc plus durable. La souplesse, l’amplitude des articulations et la posture peuvent être améliorées.

« Je choisis de prendre mon bien-être en urgence plutôt que mon mal-être en patience »

Effets sur le système nerveux

Le massage permet d’activer le système nerveux parasympathique, responsable de la détente, récupération, mais aussi de la réparation de notre corps. Induire cet état de détente régulièrement permet un meilleur équilibre global du système nerveux. Les personnes très actives, tendues, stressées, fatiguées, avec des difficultés de sommeil peuvent particulièrement tirer bénéfices de cette démarche. Les personnes ayant des pathologies inflammatoires également, le système nerveux parasympathique ayant un effet anti-inflammatoire.
Le système nerveux étant intimement lié au système endocrinien et immunitaire, sa régularisation permet également un meilleur équilibre hormonal et des défenses immunitaires renforcées.

Prendre soin de soi, s’accepter

Prendre soin de soi, de son corps, en conscience régulièrement peut être une belle façon de se respecter, s’aimer et se montrer reconnaissant envers la Vie.
C’est aussi une démarche interessante lorsque l’on ne s’aime pas trop, parce que nous avons un peu trop de poids ou vécu des choses douloureuses dans notre corps. Le massage permet de créer ou recréer le lien avec ce corps que nous habitons, cette part essentielle de nous, au même titre que notre esprit ou notre âme et qui nous permet de nous réaliser dans notre vie.

Conscience de soi

Notre mode de vie actuel s’est de plus en plus « mentalisé ». Exit le travail physique, nos métiers utilisent de plus en plus les facultés de notre cerveau, la réflexion, conceptualisation et l’utilisation de médias immatériels. Nos sens sont stimulés différemment, beaucoup de visuel et auditifs, mais à quel moment sommes-nous dans le toucher et l’olfactif?
Certaines personnes n’habitent pas complètement leur corps, elle sont beaucoup dans leur tête, « dans la lune », « petit vélo dans la tête », hyperactivité dans une certaine mesure, mais aussi anorexie. Dans la tête, tout va très vite. Le corps a besoin de plus de temps, d’être dans l’ici et maintenant.
Le massage, le toucher, encore mieux accompagné d’huiles essentielles, permet de ressentir son corps, en prendre conscience, ressentir ses limites, ses formes, sa matière et ainsi mieux l’habiter. Habiter son corps, s’ancrer, c’est se donner le temps et la sérénité qui l’accompagne.

Après un traumatisme physique, blessure, opération, le massage permet de rependre contact avec la partie lésée et la réintégrer positivement dans notre schéma corporel. Il permet de travailler sur les réactions de protection inconscientes et les déséquilibres musculaires et posturaux qui peuvent en résulter.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s