Ventouses et réflexologie Baunscheidt

Voici deux méthodes complémentaires et même synergiques aux multiples talents !

Elles ont en commun :

  • Une régulation des organes par voies réflexes (stimulation ou modération)
  • Une forte stimulation du système nerveux parasympathique, induisant une détente et récupération profonde ainsi qu’un rééquilibrage du système nerveux végétatif
  • Une stimulation de la peau en tant qu’organe émonctoire, augmentant ainsi l’élimination des déchets (méthode de détoxination, de dérivation, gaz et liquides)
  • Une stimulation du système immunitaire augmentant ainsi les défenses de l’organisme
  • Une réduction de l’inflammation
  • Une réduction de la douleur (effet gate-control)
  • Une stimulation de la circulation sanguine et lymphatique
  • Une action énergétique par levée des blocages et stagnations d’énergie (ex : cicatrice)

Elles sont donc indiquées en cas de :

  • Douleurs articulaires, rhumatisme, arthrite, arthrose
  • Douleurs musculaires, tensions, crampes, courbatures
  • Tendinite
  • Douleurs dorsales, lombaires, cervicales
  • Stress, anxiété, tensions
  • Dystonie neurovégétative, torticolis, lumbago, crampes, spasmes
  • Troubles du sommeil, difficulté d’endormissement
  • Congestions, maux de tête, congestion du petit bassin, règles douloureuses
  • Troubles digestifs, régulation des organes digestifs
  • Troubles respiratoires, sinusite

Ventouses

Il existe diverses façons d’employer les ventouses :

  • A froid, le vide d’air est fait à l’aide d’une pompe
  • A chaud, le vide d’air est fait par le feu
  • Ventouses sèches, posées telles quelles sur la peau non préparée
  • Ventouses humides, des petits trous sont réalisés sur la peau afin de permettre un écoulement de sang
  • Diagnostique par les ventouses, en fonction de la force et la localisation de la réaction aux ventouses (marques de succion sur la peau)
  • Massage aux ventouses

Chacune de ces variantes ayant ses spécificités.
Les ventouses à chaud sont utilisées préférentiellement pour la détente musculaire, les maladies dues au froid, les rhumatismes chroniques, la régulation nerveuse.
Les ventouses à froid sur les douleurs articulaires aiguës, les inflammations aiguës.
Les ventouses humides (scarifiées) apportent en principe un plus grand soulagement que les ventouses sèches en cas de fortes douleurs.
Le massage aux ventouses stimule fortement la circulation sanguine et lymphatique et agit également sur les adhérences cutanées et la cellulite.

Réflexologie Baunscheidt

Cette méthode serait la plus puissante parmi les nombreuses méthodes de réflexologie. Elle consiste à faire des minuscules trous dans la peau, qui ne vont en principe pas jusqu’au sang, mais permettent de créer artificiellement de nombreux nouveaux pores et stimuler fortement la peau et les voies réflexes. Pour ce faire, les outils utilisés sont le « vitralisateur » qui est une roulette avec des petits picots, et un petit marteau souple pour les petites zones. Ensuite un mélange d’huiles essentielles est appliqué afin de faire réagir la peau qui deviendra rouge et en relief, ce qui renforce d’autant plus le travail des outils. La réaction de la peau est proportionnelle à la vitalité de la peau elle-même et la vitalité globale de la personne. Ce qui fait de cette méthode également un outil diagnostique.

Déroulement du traitement

La première consultation permettra de faire une anamnèse complète, évaluant ainsi les facteurs favorisants le trouble de santé. Le premier traitement avec les ventouses et/ou outils Baunscheidt sera fait et des conseils en nutrition, mode de vie, phytothérapie vous serons donnés.
En fonction du trouble de santé, prévoir ensuite 1 à 3 séances par semaine d’environ 30 minutes, durant 1 à 3 semaines pour la majorité des cas. Parfois un traitement sur un plus long terme sera nécessaire à raison d’une séance par semaine.

Le traitement est non-douloureux mais peut parfois être perçu comme désagréable (sensation de picotement notamment pour la réflexologie Baunscheidt).

Les ventouses peuvent laisser des marques de succion qui peuvent perdurer pendant quelques jours, ou parfois une dizaine de jours.
Un traitement Baunscheidt peut laisser une réaction de la peau durant 10 minutes à 1h pour l’aspect en relief et 3 à 24h, rarement 36h, pour les rougeurs.
Ne prévoyez donc pas un bain de soleil, sauna, hammam, piscine, bains durant les 12h suivant votre séance.

C’est possible aussi que vous ressentiez une forte détente, voire de la fatigue et envie de dormir après le traitement. Je vous conseille de ne pas trop remplir votre agenda les heures suivantes!

Ces deux techniques sont contre-indiquées en cas de :

  • Troubles de la coagulation (hémophilie, saignements fréquents et abondants)
  • Traitement anticoagulant
  • Maladie auto-immune
  • Diabète de type 1
  • Traitement immunosuppresseur
  • Maladie immunosuppressive
  • Cancer, leucémie
  • Hypotension, tendance aux malaises
  • Fragilités des vaisseaux sanguins (ventouses)
  • Complications du diabète de type 2 au niveau de la peau (mauvaise circulation, troubles de la sensibilité, troubles de la cicatrisation)
  • Anémie, règles abondantes (ventouses humides)
  • Femmes enceintes, allaitantes
  • Enfants en bas âge (à évaluer)

A noter aussi qu’un traitement avec les ventouses ou les outils Baunscheidt n’est pas recommandé sur une zone tatouée ou avec des lésions cutanées.